Fabrice Flipo (IMT-BS) définit la sobriété numérique et ses enjeux

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
abrice-Flipo_institut Mines Telecom Business schoo

A l’heure où l’utilisation croissante des outils numériques contribue à l’augmentation de la consommation du numérique, qu’est-ce que la sobriété numérique ? Quels sont ces enjeux ? Dans une interview publiée le 4 mai 2021 par I’MTech, Fabrice Flipo, professeur de philosophie politique et sociale à Institut Mines-Télécom Business School, répond à ces questions.

Auteur de l’ouvrage “L’impératif de la sobriété numérique : l’enjeu des modes de vie” paru en novembre 2020 aux éditions Matériologiques, Fabrice Flipo constate que les impacts écologiques du numérique (augmentation des émissions des gaz à effet de serre, notamment) sont causés à la fois par la fabrication des outils numériques mais aussi par leurs usages, leur consommation. Ainsi, la vidéo, les technologies d’Intelligence Artificielle ou les voitures autonomes sont très énergivores. Selon Fabrice Flipo, pour mettre en œuvre la sobriété numérique, c’est-à-dire un équilibre dans les usages du numérique par rapport à la planète, il convient de « faire évoluer les modes de vie et réduire l’usage du numérique, avec l’appui de la loi au besoin ».