Révèle tes talents et découvre tous les métiers du commerce et du management en cliquant ici

logo IMT-BS
MIN_Economie_et_Finance_
MIN_Economie_et_Finance_

(In)visibilité dans les nouveaux espaces de travail : l’expérience du télétravail durant la crise COVID19 revisitée au prisme des théories de la reconnaissance

Article télétravail

Article co-écrit par Madeleine BESSON, Professeure émérite et Marie-Anne BIA FIGUEIREDO, Maîtresse de conférences en systèmes d’information pour le management : (In)visibilité dans les nouveaux espaces de travail : l’expérience du télétravail durant la crise COVID19 revisitée au prisme des théories de la reconnaissance.

Cet article est le fruit du projet REWORK, une recherche partenariale réalisée par Jean-Luc MORICEAU, Professeur de comptabilité, Responsable des formations doctorales, Madeleine BESSON, Marie BIA FIGUEIREDO avec une Grande entreprise du secteur de l’assurance.

L’article sera publié dans la revue RIPCO.

Résumé de l'article

La crise de la COVID19 a entraîné au printemps 2020 un recours massif au télétravail.

Mettant à distance leurs collaborateurs, les organisations ont dû repenser le travail dans des espaces exclusivement numériques où de nouvelles (in)visibilités ont brouillé les repères traditionnels et engendré de nouveaux comportements organisationnels. 

Cet article analyse l’expérience de la visibilité au travail durant la crise sous l’angle de la reconnaissance. 

Une étude de cas réalisée au sein d’une grande entreprise du secteur de l’assurance révèle que durant la crise, le télétravail a exacerbé et mis à l’épreuve le besoin de reconnaissance existentielle au travail. Elle montre par ailleurs, que la numérisation des espaces de travail peut conduire à la perception d’une invisibilisation des pratiques et de l’engagement du fait du déplacement du regard vers les flux et les résultats du travail. 

Ce phénomène contribue pour certains et notamment les managers  de proximité, à alimenter le sentiment d’un déni de reconnaissance là où d’autres sont parvenus au sortir de la crise, à tirer une reconnaissance nouvelle. Cette recherche sur l’expérience du télétravail en période de confinement apporte ainsi un nouvel éclairage sur ce qui pourrait se jouer en termes de visibilité sociale et de reconnaissance dans les nouvelles spatialisations du travail. 

Sur le plan managérial, les résultats sont de nature à alimenter la réflexion actuelle des entreprises sur le futur du travail et ses nouvelles spatialisations, ainsi que sur le rôle du manager, dont l’expérience de la visibilité durant la crise apparaît comme ambivalente.

Articles récents

Suivez-nous