Semaine de la Créativité et de l’Innovation : 450 étudiants sur les traces des grands inventeurs

Semaine CreaInnov IMTBS 2019 1369x768 - Semaine de la Créativité et de l’Innovation : 450 étudiants sur les traces des grands inventeurs

450 étudiants sur les traces des grands inventeurs

 

Du 4 au 8 novembre, les étudiants d’Institut Mines-Télécom Business School et de Télécom SudParis participent à un programme pédagogique majeur de leur scolarité : la Semaine de la Créativité et de l’Innovation. Le rendez-vous fédère depuis cinq ans les étudiants managers en 2e année du Programme Grande Ecole, les étudiants ingénieurs en 2e année de cursus, des professionnels, des designers et des artistes du numérique. L’enjeu est d’élaborer un concept créatif répondant à un défi sociétal du XXIe siècle : cette année « sur les traces des grands inventeurs… pour créer un monde désirable ».

Quatre cent cinquante étudiants managers et ingénieurs travailleront en équipes mixtes de 7 personnes, pendant une semaine, avec un but : présenter devant un jury un concept créatif à travers une vidéo de 2 minutes, un prototype, un poster visuel, une page décrivant le projet, et un broadway pitch sous format théâtral. Cette semaine est dédiée à̀ l’apprentissage des techniques de créativité́ et au management de l’innovation. Elle s’organise sous la forme de conférences, de workshops, de masterclasses thématiques, de témoignages, de rencontres avec des professionnels, des artistes du numérique et de travail en atelier sur les projets.

Répondre à des enjeux sans contrainte de faisabilité

«Le thème de la semaine : “Sur les traces des grands inventeurs… pour créer un monde désirable”, s’articule autour des grands défis sociétaux du XXIe siècle, tels que la mobilité, l’habitat et la smart city, le commerce de demain, le vivre-ensemble, l’enseignement. Les équipes devront se projeter en 2030 afin de résoudre ces enjeux sans contrainte de faisabilité.» explique Flavien Bazenet, concepteur de la semaine, titulaire de la Chaire Inventivités Digitales et enseignant-chercheur en entrepreneuriat à Institut Mines-Télécom Business School.

La bienveillance comme clef du travail collaboratif

Hybridation des compétences, mixité des profils, dépassement de soi sont les moteurs de cette semaine de la créativité et de l’innovation où le faire ensemble est essentiel pour qui souhaite vivre pleinement le défi. Une 5e édition placée sous le signe de la nouveauté avec la création d’un Serious escape game sur le thème des grands inventeurs. Conçu spécialement pour cette semaine par IMT-BS et IMT Lille Douai, son objectif est de fédérer un groupe bienveillant pour faciliter le mode de travail collaboratif. Et les étudiants sont encadrés et conseillés en pair-à-pair par des élèves de 3e année qui suivent la majeure ID-DIM ­- Inventivités Digitales : Designers, Ingénieurs, Managers, commune à Télécom SudParis, IMT-BS et ESAD de Reims. La notion de partage et d’ouverture est également très importante. L’association d’arts numérique Siana présentera pour l’occasion des œuvres et artistes numériques, comme autant de nouveaux univers à découvrir. L’exposition sera, comme les années précédentes, installée sur le campus des écoles, du 4 au 15 novembre. De courtes rétrospectives de travaux des artistes accompagnés par Siana seront présentées en image au sein de ce parcours contemplatif et immersif.

Le mode projet ou l’apprentissage de l’innovation

Apprendre autrement, c’est le leitmoiv du challenge, au carrefour des expertises en management, art, design, sciences, technologie et humanités et au contact des enseignants et des entreprises partenaires qui participent aux ateliers en tant qu’apprenants, comme les étudiants.

Valentin Fourtune, étudiant en M2 International Marketing and Strategy, se souvient :

« J’ai appris pendant cette semaine que si la créativité ne tombe pas du ciel… on peut la faire émerger ! L’innovation est cruciale pour les entreprises car elles veulent cadrer sans brider leurs employés; et la créativité est un savoir-être critique vis-à-vis de la concurrence dans quasiment tous les métiers. La présentation du projet d’équipe devant une large assemblée en fin de semaine nous met dans la peau d’un consultant face à ses clients ou dans celle d’un entrepreneur face à des investisseurs. C’est vraiment formateur. Un an plus tard, ces enseignements sont précieux dans mon quotidien. J’ai imaginé un clip pour une start-up dans la maroquinerie cruelty-free, en appliquant la méthode apprise pendant la semaine de la créativité. “Ton idée est géniale!” est le premier retour que l’on m’a fait et mon scénario a été salué pour sa créativité : je dois dire que j’étais fier ! »