Nicolas, étudiant en 3e année du Programme Grande Ecole, raconte comment il s’est réorienté grâce au Concours Passerelle

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En 2017, Nicolas décide de se réorienter. Après une classe préparatoire MPSI (Mathématiques, Physiques et Sciences de l’Ingénieur), il réalise qu’il ne souhaite pas poursuivre des études 100% scientifiques ni intégrer une école d’ingénieurs et décide donc de tenter sa chance au concours Passerelle Programme Grande Ecole.

Après un parcours scientifique, pourquoi avoir eu envie de poursuivre des études en Grande Ecole de Commerce ?

J’ai commencé à me renseigner sur les parcours possibles après ma prépa et les écoles de commerce m’ont attiré. Avec le concours Passerelle, je pouvais prétendre à cette poursuite d’étude même sans avoir un background dans le commerce ou l’économie. De plus, j’ai trouvé un très bon compromis avec Institut Mines-Télécom Business School qui, grâce à la cohabitation avec Télécom SudParis, me garantissait de conserver un aspect scientifique couplé à des études de management.

Que retiens-tu jusqu’à présent de ton expérience à l’IMT-BS ?

Plusieurs choses ! D’abord, mon échange académique : je suis parti à Virginia Tech aux États-Unis. J’ai pu y suivre des cours d’une très grande qualité, découvrir une nouvelle culture et, bien entendu, améliorer mon niveau d’anglais.

Ensuite, ma première expérience professionnelle au sein de l’école. J’ai fait mon stage de première année en temps qu’admisseur à IMT-BS. J’étais membre du pôle communication, chargé de la communication interne. Ce stage m’a permis de mettre en place les différentes compétences en management apprises tout au long de l’année, car la communication peut parfois être un vrai challenge !

Après, la vie associative très riche de l’école. J’ai été président de la radio étudiante EvryOne, ce qui m’a aidé à devenir plus responsable. C’est l’association qui m’a le plus apporté dans le sens où j’ai dû gérer beaucoup d’aspects, tant administratifs que managériaux.

Je dirais, en résumé :

  • les cours sont très intéressants
  • le choix de la majeure est extrêmement important
  • les étudiants sont bien suivis
  • l’ambiance est très bonne.

Quels sont tes projets après ton master ?

Je voudrais travailler aux États-Unis. Mon “rêve” serait de travailler pour une équipe de la NBA. Plus particulièrement pour la communication des Washington Wizards.

Pour finir, que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à passer le concours ?

Le choix dépend de chacun, mais, en ce qui me concerne, je n’ai jamais regretté d’avoir opté pour cette voie. Le côté pratique du concours est très appréciable. C’est celui qui propose le plus d’écoles. Aussi, le fait que le concours soit accessible à tous les profils est un véritable avantage : même en venant d’une prépa scientifique, l’option Calcul et Raisonnement m’a permis d’avoir une épreuve adaptée à ma formation initiale.

Cette interview est republiée à partir du site du Concours Passerelle Programme Grande Ecole.