Interview : Vincent Lefrère (IMT-BS) étudie l’impact du RGPD sur la collecte des données personnelles

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
RGPD

Quel est l’impact de l’entrée en vigueur du RGPD sur la collecte des données personnelles en France et à l’International ? Comment les médias en ligne se sont-ils adaptés au RGPD ? Le RGPD a-t-il eu une influence sur la quantité – et la qualité – des contenus produits par les médias en ligne ? Vincent Lefrère, maître de conférences en économie numérique à Institut Mines-Télécom Business School, a étudié l’impact du Règlement Général sur la Protection des Données, mis en place en 2018, sur les médias français et américains. Dans une interview publiée sur I’MTech, il présente les premières conclusions de l’analyse qu’il a menée avec Alessandro Acquisti (Carnegie Mellon University).

Les deux chercheurs ont constaté que les formats mis en place sur les sites européens incitent davantage les utilisateurs à accepter la collecte de données personnelles plutôt qu’à la rejeter. Selon Vincent Lefrère, « il est compréhensible que les médias se soient mis à la frontière de la législation pour continuer de proposer du contenu gratuit et de qualité ».

Alessandro Acquisti et Vincent Lefrère ont par ailleurs souligné l’efficacité du RGPD quant à la limitation du tracking des utilisateurs européens sur les sites américains d’une part ; et quant au suivi des utilisateurs par les sites tiers d’autre part. A l’inverse, la mise en place du RGPD n’a pas eu d’influence sur la quantité, ou la qualité, des contenus produits par les sites européens.