Publicités sur les réseaux sociaux : préfèrent-elles les hommes ? Grazia Cecere (IMT-BS) s’intéresse aux biais de non-parité des algorithmes

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Grazia Cecere, enseignante-chercheure à Institut Mines-Télécom Business School travaillant depuis plusieurs années sur les biais des algorithmes publicitaires, s’est intéressée à la manière dont le message d’un annonceur est traité et diffusé par les algorithmes, au travers d’une collaboration avec EPITECH, l’Université Paris-Saclay et l’école de management du MIT.

Après plusieurs tests de campagnes sponsorisées, les chercheurs en sont venus au constat suivant : des messages publicitaires, destinés de préférence à des femmes, sont pourtant diffusés majoritairement auprès… des hommes ! Pour l’expliquer, les chercheurs ont mis en lumière le fonctionnement des algorithmes pouvant entretenir ou amplifier ces biais de non-parité.