Covid-19 et marché de l’emploi des jeunes : pourquoi l’alternance est une bonne option ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Entretien d'embauche Podcast Laurence Bouvier IMTBS

Les informations font peu état de votre situation, pourtant vous êtes parmi les plus impactés par la crise… Alors que vous êtes à l’âge de faire la fête, de voyager et de débuter une carrière sur les chapeaux de roue, le contexte actuel de crise réfrène vos ardeurs.

Le point sur le marché de l’emploi des jeunes début 2021 : moins 1/3 d’offres d’emplois de cadres, plus de 20 % de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans, des jeunes diplômés contraints de se brader… les chiffres génèrent du stress chez les jeunes diplômés. Cependant malgré tous ces éléments une solution apparaît clairement comme la solution, son nom ? L’alternance ! Passage en revue de ces bénéfices dans notre contexte actuel.”

#1 L’alternance pour patienter efficacement

S’armer de patience est bien entendu indispensable pour passer la crise. Vous ne réussissez pas à intégrer une entreprise dans les conditions souhaitées, vous ne pouvez pas faire de congé sabbatique à l’étranger ? Quoi de mieux que de parfaire son profil via une expérience supplémentaire en choisissant une formation en alternance d’un an ?

En choisissant l’alternance, vous mettez simultanément en pratique vos acquis théoriques. Dans 1 an, l’économie ayant repris, les entreprises seront en recherche active de candidats parfaitement prêts à s’insérer professionnellement : vous !

#2 L’alternance pour « danser sous la pluie »

« La vie, ce n’est pas (seulement) d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie ». Faites de la crise économique de la Covid-19 une opportunité…

  • L’opportunité d’étoffer vos compétences professionnelles grâce à une formation en alternance adaptée à votre profil, et adaptée aux besoins à venir des entreprises dans un futur proche ! Vous tirerez votre épingle du jeu sur un marché où l’offre sera forte…
  • L’opportunité de créer de nouveaux liens sociaux dans le cadre d’une formation en alternance : des rencontres personnelles et professionnelles qu’elles soient dans le cadre de votre formation (intervenants extérieurs, camarades avec chacun leur propres domaines d’expertises) mais aussi au sein de votre entreprise d’accueil. Vous agrandissez ainsi votre réseau et serez plus à même de saisir des opportunités dans les secteurs liés à vos domaines de compétences.

#3 L’alternance pour bénéficier des aides de l’Etat

Bonne nouvelle, les aides exceptionnelles de l’Etat pour les contrats en alternance sont reconduites ! Les employeurs qui recrutent un salarié en contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation perçoivent jusqu’à 8 000 € pour votre embauche. Le dispositif initialement prévu initialement jusqu’au 31 mars 2021 a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. Les employeurs étant aidés, vous avez toutes les chances de trouver une alternance !

L’alternance a d’ailleurs été un modèle de prédilection sur l’année 2020. La ministre du Travail a en effet constaté un nouveau record : 420 000 contrats en alternance, soit une progression de 19 % en 1 an. Au-delà des aides exceptionnelles de l’Etat, les entreprises misent sur l’alternance pour sécuriser leurs recrutements. De leur côté, les jeunes sont conquis par ce modèle : l’engouement est partagé.

Choisissez un secteur porteur

L’alternance est une option actuellement très avantageuse pour les jeunes : non seulement vous acquérez de nouvelles compétences – qui seront précieuses eu égard aux enseignements tirés de la crise – mais en plus vous entrez plus facilement sur un marché du travail relativement bouché. Vous vous formez, tout en exerçant déjà une activité professionnelle ! Parce que la crise ne va pas durer éternellement, choisissez un secteur qui recrute(ra) : quels sont les besoins imminents des entreprises ? Des managers capables de gérer des équipes mais aussi des projets techniques et innovants sans aucun doute. Les métiers tels qu’ingénieur d’affaires, chef de produit ou consultant TIC,  restent des métiers avec de forts besoins de recrutement où l’on est parfois contacté avant même d’avoir fini la formation. En savoir + sur nos Mastères Spécialisés.