Enseignement supérieur et transition écologique : IMT-BS s’engage et répond au Grand Baromètre

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lancé à l’initiative du collectif d’étudiants « Pour un réveil écologique », le Grand Baromètre est une enquête sur les engagements des écoles et universités françaises en matière d’écologie. Son objectif est d’accompagner les établissements d’enseignement supérieur dans leurs démarches d’auto-évaluation en leur partageant un questionnaire sur plusieurs thématiques clés : stratégie de l’établissement, intégration de l’écologie dans les formations, vie de campus, activités de recherche, etc.

Institut Mines-Télécom Business School, soucieuse de mener une démarche responsable, a répondu à cette enquête. L’Ecole, qui s’engage notamment à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), multiple par ailleurs les opérations de sensibilisation des étudiants à travers des projets pédagogiques tels que l’Innovation Game ou la Semaine du Leadership et de la Transition Ecologique.

En répondant à ce questionnaire, élaboré par des étudiants et affiné par des acteurs de l’enseignement supérieur, IMT-BS affirme son engagement sur les problématiques écologiques et sa volonté de former des managers responsables, informés des enjeux environnementaux et aptes à y répondre.

A propos du collectif « Pour un réveil Ecologique »

En septembre 2018, 30 000 étudiants de 400 établissements, dont IMT-BS, ont signé le Manifeste Étudiant pour un Réveil Écologique dans lequel ils appelaient la société à prendre des mesures à la hauteur des enjeux écologiques. Face au succès du manifeste, ces étudiants se sont rassemblés au sein d’un collectif. Leur objectif : porter le plus loin possible la voix des étudiants signataires sur les sujets de l’enseignements supérieur et de l’emploi.