Recherche IMT-BS

Bloc opératoire augmenté

bloc operatoire augmenté

La Chaire innovation « Bloc OPératoire Augmenté » (BOPA) identifie les problèmes du bloc opératoire et y apporte des solutions humaines et technologiques : transformer le rapport à l’erreur en chirurgie et augmenter les professionnels en accélérant l’utilisation du numérique au bloc opératoire. En modernisant humainement et technologiquement le bloc opératoire, les acteurs de BOPA veulent transformer l’analyse et l’apprentissage de l’acte chirurgical.

La chaire BOPA accélère le développement de technologies numériques, en gestation ou bien déjà existantes, qui permettent d’augmenter les sens (la vision, la parole et le toucher) des différents acteurs du bloc. Ces dispositifs d’aide à l’amélioration des pratiques sont testés au sein d’un espace de 158 m2 – incluant un « bloc opératoire factice » – mis à disposition par l’hôpital Paul-Brousse AP-HP. Ils sont finalisés puis rapidement validés au bloc opératoire du Centre Hépato-Biliaire, qui est le premier centre de transplantation hépatique en France

LES PRINCIPAUX AXES DE RECHERCHE

Préparation du chirurgien, planification pré-opérations

Télé-expertise et formation des jeunes chirurgiens

Enrichir les revues de morbidité et mortalité

“Recherche inversée”

Evaluation objective de la qualité des soins au bloc opératoire

Indice de confiance composite au bloc opératoire

Financement de la santé, pression assurantielle

Les partenaires

BOPA est financée par la Fondation de l’AP-HP et la Fondation Mines-Télécom, grâce au mécénat de Sham (Groupe Relyens) et Boston Scientific Foundation Europe d’une part, et d’Orange Healthcare, Medtronic et Richard Wolf d’autre part. Ils soutiennent le projet pour quatre ans et s’engagent chacun à verser chaque année des contributions. À cela s’ajoute un mécénat de compétences et en don de matériels de Getinge et de Capgemini Invent.