A lire sur I’MTech : les espaces de travail peuvent-il devenir agiles ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

De nouvelles méthodes de travail dites « agiles » émergent aujourd’hui dans les organisations. Pour accompagner ce changement, les espaces de travail changent également, afin de favoriser et d’incarner l’agilité. Marie Bia Figueiredo, Madeleine Besson et Jean-Luc Moriceau, trois chercheurs d’Institut Mines-Télécom Business School ont étudié les paradoxes de ces nouveaux espaces de travail aux côtés de Géraldine Guerillot, chercheuse à IMT Atlantique.

Les quatre chercheurs décrivent les difficultés que peuvent rencontrer les collaborateurs face à la dépersonnalisation de leurs bureaux induite par la nécessaire modularité et adaptabilité des espaces de travail. Ils mettent également en lumière les paradoxes de ces nouveaux espaces qui, d’une part, poussent les employés à être créatifs et épanouis (avec l’installation de salles de sieste, par exemple) et d’autre part, « nient le rôle des affects, des territoires, de la mémoire et du statut dans le fonctionnement d’une organisation et des collectifs de travail ».