Architecture, Sécurité, Audit : zoom sur les missions phares de la DSI

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les métiers de la DSI sont incontestablement des métiers d’avenir. Avec l’avènement du Big Data, des problématiques croissantes de sécurisation technique, de conformité légale et d’usage de la donnée émergent. Le défi est de taille, et stimulant à relever ! Vous disposez déjà de compétences techniques en SI : montez en compétences pour proposer mieux aux entreprises.  Zoom sur les missions phares de la DSI, et les connaissances à acquérir sans trop tarder.

Assurer la sécurité des systèmes d’information, sur les plans technique et juridique

Sur le plan technique, la DSI :

  • surveille le taux de vulnérabilité du système ;
  • vérifie l’adéquation des ressources informatiques aux besoins de l’entreprise, pour éviter la surcharge aux pics de l’activité ;
  • veille à la mise à jour des logiciels ;
  • s’assure du temps de rétablissement minimum du système après incident ;
  • gère les droits d’accès sur les applications métier ;
  • sensibilise les collaborateurs à la sécurité informatique.

En jeu : la continuité du service, mais aussi l’image de l’entreprise !

Sur l’aspect juridique, la protection des données fait figure de priorité, dans un cadre réglementaire qui se renforce avec le temps. L’entreprise doit être conforme pour éviter les sanctions, et c’est à la DSI qu’incombe cette tâche.

Le contexte fait évoluer les pratiques dans l’entreprise, et le recours à la sous-traitance se développe : l’externalisation de certaines missions de la DSI pourtant n’enlève rien à son rôle central. La contractualisation massive avec des prestataires externes, en effet, suppose de sécuriser les échanges. Il faut non seulement sécuriser juridiquement les échanges de services, sur la base de contrats solides, mais aussi protéger techniquement les échanges de données. Les compétences de la DSI se diversifient, il est temps pour elle de se mettre à jour.

Concevoir l’architecture des applications métier de l’entreprise

À l’heure de la transformation digitale, l’architecture des systèmes d’information, et particulièrement des applications métier, conditionne la performance de l’entreprise. La DSI en est l’acteur principal. Mais au-delà de mettre en œuvre, il s’agit d’adopter une démarche d’anticipation : les besoins métier évoluent (vite), et les équipes doivent disposer d’outils toujours plus innovants, adaptés à leurs attentes et favorisant leur performance individuelle.

Dans ce contexte, la DSI doit jouir d’une vision juste des besoins métiers de chaque équipe de l’entreprise (marketing, RH, DAF…) : il s’agit de monter en compétences, dans une vision de business analysis. Avec une double casquette ingénieur et manager, la DSI est en mesure d’implémenter l’architecture informatique la mieux adaptée aux enjeux actuels, et à venir…

Faire l’audit des systèmes d’information et de la culture digitale dans l’entreprise

Véritable conseiller en management des systèmes d’information, la DSI doit être formée au métier de l’audit. Deux enjeux :

  • Évaluer la performance des outils en place, pour proposer des axes d’amélioration pertinents.
  • Jauger la culture digitale dans l’entreprise, pour mettre en œuvre des solutions adaptées au niveau des collaborateurs – et éviter les dérives comme le shadow IT.

La DSI en outre, via un audit, est en mesure d’orienter la stratégie de l’entreprise en matière d’exploitation des données, de la collecte à l’analyse.

En synthèse, les missions de la DSI sont à la fois diverses et variées : consultant, urbaniste, architecte, auditeur, manager en SI, responsable UX… n’attendez plus pour vous former sur ces métiers d’avenir !

Le Mastère Spécialisé CMSI d’Institut Mines-Télécom Business School vous prépare aux enjeux évolutifs de la DSI, en vous formant sur les compétences essentielles pour l’exercice de vos missions à venir.